Les déesses

 

« Le banquet des dieux »

Peinture de Van Balen

 

 

« Sans une Çakti, Çiva est inerte et incapable d’agir ». Vierge-Scorpion

Chaque déesse est la personnification de Vénus, de même que chaque dieu est la personnification de Mars, Kumari et Kumara. Le signe « Vierge- Scorpion » cosmique, la dualité intrinsèque, les symbolise.

« Dans ce signe [du Taureau], la Lune est exaltée. Cela signifie symboliquement que le côté forme de la vie est un facteur de domination puissant et l’un de ceux avec lesquels l’homme doit toujours compter. La Lune est la Mère de la forme, et dans ce cas elle voile ou cache Vulcain, ce à quoi on pouvait s’attendre. C’est pourquoi la Lune représente ici le façonneur de la forme, exprimant à la fois les aspects féminins et masculins de l’édification de la forme et les doubles fonctions du Père-Mère ». A. Bailey. Astrologie Ésotérique. Page 357.

Krishna, le 7ème Principe Solaire, est l’Atma, l’Amant Divin né en Taureau. Radha, sa Bien-aimée et parèdre, est Vénus. Ses Gopis (Vachères) sont les six principes (6*2, les 12 Constellations, Rasi-Chakra).

La Lune, en exaltation en Taureau, est la Mère souveraine, la Divine Nature Féminine dans son aspect solaire. Elle est le symbole de la Déesse Mère. La Lune est l’ expression du Rayon IV, Harmonie, Beauté et Art.

« Chaque déesse mère, Venus, est à la fois sœur et épouse du Dieu solaire, Mercure. »

« O Râ, dépose dans le corps de Nout la semence de ce qui doit germer en elle. » Texte des Pyramides

« C’est toujours à la Déesse qu’incombe l’initiative de toute action… » Le culte de la DEESSE-MERE dans l’histoire des religions page 55 E.O. James éditions Le Mail.